Pour l'avoir connu, c'était quelqu'un de très impliqué.

Philippe

 

Amin de Tarrazi nous a quittés

 

le 9 janvier

 

 

Message de Luigi Ventura, Nonce Apostolique,

à Monseigneur Matthieu Rougé, à l’occasion des funérailles de Monsieur Amin de Tarrazi

« Ayant appris la triste nouvelle de la mort de M. Amin de Tarrazi, le Pape François désire faire mémoire de cette significative figure de la famille vincentienne.

Entré très jeune à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, il en a été un Président national puis international particulièrement marquant. A ce titre, il a collaboré avec de nombreux organismes catholiques et avec le Saint-Siège, le Conseil Pontifical Cor Unum en particulier.

Postulateur enthousiaste de la cause de béatification de Frédéric Ozanam, il en a vécu avec une joie profonde la célébration par le saint Pape Jean-Paul II durant les Journées Mondiales de la Jeunesse de Paris en 1997. Il a travaillé jusqu’au terme de sa vie à la canonisation de celui qu’il qualifiait de « saint laïc pour notre temps » et qui a constitué pour lui une constante source d’inspiration.

Le Saint Père exprime ses condoléances aux membres de sa famille et s’unit à la prière que la communauté chrétienne élève pour lui, et de cœur envoie la Bénédiction apostolique. Que le Seigneur ressuscité accueille dans sa paix celui qui a contribué à faire de l’Eglise une maison pour les pauvres. »

Amin-de-Tarrazi-2013-I-300x214