« Servant les pauvres, on sert le Christ » Monsieur Vincent.

« Je voudrais enserrer le monde entier dans un réseau de charité » Frédéric Ozanam.

« La Sté de st Vincent de Paul, ce sont des milliers de petites flammes allumées, comme autant de lueurs d’espoir pour vaincre les solitudes, porter des fragments de fraternité dans l’entrebâillement d’une porte restée trop longtemps fermée. Un regard, un sourire, une présence, sont l’expression la plus simple du partage, la rencontre inespérée pour ceux qui n’ont personne à qui parler » Yves Duteil, parrain de la campagne Solitude annuelle.

« Avant toute chose, demande au Seigneur par une très insistante prière, qu’il mène à bonne fin tout bien que tu entreprennes» St Benoît dans le prologue de sa Règle.

 

La Société de St Vincent de Paul, combat cette nouvelle pauvreté de notre temps : la solitude.

Cette solitude est présente au coin de la rue comme au cœur des maisons. Souvent perverse, souvent rongeuse. Elle n’oublie personne. Pas plus la personne âgée dans sa maison de retraite que le chômeur sans horizon ; pas plus le jeune en révolte que l’enfant en difficulté scolaire ; pas plus le malade à l’hôpital que le handicapé sans amis ; pas plus les familles éclatées que les proches des prisonniers ; pas plus les gens du voyage à la recherche d’un terrain pour se poser que le SDF qui tend la main…

La solitude est un fléau qu’il faut combattre, par notre cœur, notre écoute, notre témoignage et notre espérance chrétienne.

Dans le Département de l’Eure, il y a 8 Conférences (groupes de terrain) : Bernay, Vernon, Vernon jeunes, Pont Audemer, Lyons la Forêt, Etrepagny, St André de l'Eure, Gisors. 

Ces Conférences ont choisi des activités selon le charisme de leurs membres, mais surtout selon les besoins locaux.

Visites à domicile, en maison de retraite ou accueil dans leurs locaux, distribution alimentaire, gestion de vestiaire, distribution de meubles, de vêtements, récupération de livres et autres marchandises pour revendre en brocantes, aides financières, soutien scolaire, « café du dimanche » par les Jeunes de Vernon, Diaporama destiné aux jeunes pour les aider à prendre conscience du prochain, après-midi de rencontre et d'échange destiné plus particulièrement à tous ceux qui souffrent de solitude ou de précarité, aide internationale et jumelage…. J’en oublie très certainement. VOIR LA PAGE : "PRESENTATION DES CONFERENCES".

J’ai lu dans « prions en Eglise » le texte suivant :

« La peur et le repli frileux ne s’accordent pas avec la foi. Dieu nous veut audacieux et créatifs. Ne gardons pas pour nous les talents que nous avons reçus. Les protéger, c’est les enfouir égoïstement. Ils sont faits pour être offerts. Prenons le risque de les perdre : en les donnant, nous les multiplierons ! ».

Alors, donnons-nous, pour le service des plus abandonnés, des plus seuls, des plus malheureux…

Rejoignez l’association, le groupe qui vous attire le plus (l’union fait la force) et si la Sté de St Vincent de Paul vous « branche », n’hésitez pas à contacter la Conférence la plus proche ou moi-même. Tous les contacts sont indiqués sur le site.

Nous pouvons même étudier la mise en place de nouvelles conférences, ainsi nous serons encore plus proches de tous dans le Département de l’Eure.

Merci.

Philippe BERTHE

Président Conseil Départemental de l’Eure de la Sté de St Vincent de Paul.

 


Mon Dieu, chaque matin tu sépares le jour de la nuit
Auteur : Jean Debruyne

Mon Dieu, chaque matin tu sépares le jour de la nuit,
le petit matin de l'obscurité, l'hier et l'aujourd'hui.
Mon Dieu, chaque matin tu sépares ainsi l'avenir du passé.
Tu sépares comme on ouvre une porte 
entre le dedans et le dehors,
et c'est par là que passe le jour nouveau, 
le jour d'aujourd'hui.

Tout commence, alors tout est possible.
Bien que les visages portent un jour de plus,
ils sont plus neufs qu'hier.
Bien que les choses aient vieilli un peu plus, 
elles ont droit à un regard nouveau.
Chacun a le droit de naître aujourd'hui.
Mon Dieu, merci de ce cadeau tout neuf.
C'est peut-être aujourd'hui le jour de ma naissance, 
aujourd'hui que tout commence.


Mon Dieu, que dois-je faire de ce jour tout neuf ?